Culotte pour les règles : Protection périodique pour femmes engagées pour l’environnement

Depuis de nombreuses années, l’accumulation des déchets liés à l’usage de protections périodiques jetables a considérablement nuit à l’environnement marin et terrestre. Ils sont non biodégradables et contiennent des substances nocives pour les être vivant. C’est pour y remédier que les protections réutilisables  comme la culotte pour les règles ont été lancés. Pour les filles et les femmes souhaitant minimiser les risques pour l’environnement, il est temps de remplacer serviettes jetables et tampons par les protections lavables.

Pour un mode de vie plus éco responsable

Les dangers de nombreuses substances jetées dans la nature sont désormais connus par tous. Les modes de vie et de consommation éco responsables séduisent de plus en plus. Les gens privilégient d’avantage pour les produits bios, recyclables ou recyclés. La nourriture, les vêtements, les équipements de la maison, les produits de soin et même d’hygiène et plus encore sont concernés par cet engouement. Les femmes qui souhaitent se remettre au vert peuvent donc opter pour la fameuse culotte pour les règles.

Il s’agit d’un sous-vêtement qui ressemble à tout autre mais qui comporte une couche plus ou moins épaisse qui absorbe et retient les flux sanguins. Les culottes pour les règles sont généralement faites à partir de matières naturelles comme le coton bio, le polyester, la fibre de bambou etc. Leur fabrication et surtout leur utilisation ne sont donc pas néfastes pour l’environnement. De plus, étant réutilisables jusqu’à 5 ans, elles réduisent les déchets. Les culottes de menstruation ou culotte des règles sont pratique et assure une protection équivalente à 3 ou 4 tampons pour les flux moyens à faibles.

Protection sans risque pour la santé

Un bon nombre de femmes ont déjà eu la mauvaise expérience d’avoir des réactions allergiques, des irritations ou encore des démangeaisons à causes des composants chimiques contenus dans certaines protections jetables. D’autres ont même vu pire avec des problèmes graves comme le syndrome de choc toxique ou l’infertilité.  Afin d’éviter les mauvaises répercussions sur la santé, il vaut mieux adopter les protections saines et sans composants chimiques comme la culotte pour les règles.  Celle-ci est confectionnée à partir d’un tissu imperméable. Il n’y a donc pas de risque d’avoir  la sensation d’humidité et la gêne qui l’accompagne.

Par ailleurs, la culotte périodique est dotée d’une bonne absorption. En comparaison, elle serait deux fois plus efficace qu’un tampon. Avec sa couche anti bactérienne et ultra absorbante, elle neutralise également les mauvaises odeurs. En revanche, pour les flux abondants, le port d’une protection supplémentaire comme une coupe menstruelle sera nécessaire. Il existe des culottes pour les règles spécialement conçues pour la nuit avec une couche plus épaisse et plus allongée vers l’arrière. Après chaque utilisation, il faut rincer au robinet pour retirer le sang avant de passer  à la machine ou laver à la main.

Une culotte périodique pour toutes les femmes

La culotte pour les règles est extra-fine et très discrète qu’elle passe quasi inaperçue et ne gêne absolument pas sous les vêtements. Il s’agit donc d’une protection très confortable. La culotte périodique existe en différentes tailles pour correspondre à toutes les morphologies. Elle se décline également en diverses modèles allant des sexy, avec dentelle, en bikini, en boxer et shorty etc. Il est important de bien adapter le modèle à sa taille afin d’éviter les fuites. Une culotte trop petite peut être inefficace. Une seule culotte peut servir pendant trois ou quatre ans selon la marque. Bien que l’acquisition du début peut représenter une somme importante (3 à 6 culottes périodiques de 30 à 50 € chacune), elles sont économiques sur le long terme.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *