Eaux de luxe : quatre points à savoir

En entendant boissons de luxe, vous pensez directement à des grands crus ou à des champagnes. Vous êtes loin d’imaginer qu’il peut s’agir de l’eau. En effet, les eaux de luxe sont aujourd’hui très tendances, que ce soit dans les water-bars, les concepts stores ou les rayons spécifiques. Elles sont de véritables produits de prestige étant donné que des designers et des personnalités célèbres les signent pour les éditions limitées. Petit zoom sur la folie qui envahit le marché de ces eaux minérales haut de gamme.

L’eau luxueuse : son goût est-il différent ?

Les eaux ont aussi des goûts différents tout comme le vin. En effet, de nombreux facteurs les influencent, notamment le millésime, la dureté et la minéralité. C’est d’ailleurs pour cela que des établissements de restauration proposent des menus à base d’eau. L’eau a une panoplie de saveurs différentes : fruité, goût doux, crémeuse en bouche, salée, etc.

Des eaux de luxe à plus d’une centaine d’euros le litre

Même s’il s’agit d’un marché de niche, chaque année, il pèse plusieurs millions de bouteilles. Bien qu’il n’y ait pas de données statistiques précises qui concernent les ventes d’eaux de luxe, il suffit de voir le nombre d’entreprises investisseuses qui ne cesse d’augmenter. Cela déduit à quel point ce business est très prometteur.

Cela fait quelques années maintenant que des entreprises se sont lancées dans la transformation de l’eau minérale en un véritable produit tendance. Elles ont eu raison de le faire, car le produit s’achète à prix d’or. Il y a des bouteilles qui se vendent à une dizaine d’euros le litre, mais il y a d’autres qui ont des tarifs dépassant l’entendement. Par exemple, il y a Bling H20, une firme américaine commercialisant une eau minérale qui est passée par 9 étapes de purification. Le conditionnement de cette eau se fait en bouteille en verre givré et des cristaux Swarovski y sont incrustés. La bouteille de cette eau de luxe se vent à plus de 100 € le litre. C’est le record jusqu’à maintenant.

Les eaux minérales de luxe et le marketing

De nombreuses marques d’eau minérale de prestige ont aussi débarqué sur le marché. Leur ambition est de rendre ringardes les marques traditionnelles. Pour cela, elles misent principalement sur l’origine et le goût afin d’attirer la clientèle. Ceux-ci seraient entièrement novateurs. Pour ne prendre que l’exemple de Voss, qui est une eau minérale de luxe puisée au sein d’une nappe aquifère enfouie sous de la glace en Norvège. Quant à la marque La Ogo, l’oxygène qu’elle contient est 35 fois supérieur à la teneur moyenne.

Ces deux critères ne suffisent pas pour justifier les prix des bouteilles d’eaux de luxe. En fait, il s’agit surtout de produits marketings. Ces eaux minérales naturelles ont été bien imaginées afin de vendre du rêve au public. Leur conditionnement ne se fait pas en simples bouteilles en plastique. Des designers professionnels comme ceux de Calvin Klein ou de Ralph Lauren sont même appelés en renfort pour dessiner leurs flacons d’eau de prestige.

C’est un domaine très concurrentiel

Ces eaux de luxe ne sont pas exposées dans les rayons des grandes surfaces, mais plutôt dans des établissements spécialisés et dans des épiceries selects. Vous pouvez également les retrouver sur des tables de prestige ou encore dans des bars qui se sont spécialisés dans le service de ce breuvage. Ces établissements sont appelés « water-bars ». Ils proposent une large gamme de marques d’eau haut de gamme.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *