Notre coup de cœur : King Chess

Jouer aux échecs permet une meilleure organisation de la mémoire et de stocker les données de façon plus intelligente pour les réutiliser par la suite. Un problème d’échecs s’abordera de la même façon qu’un problème de mathématiques : Observer, analyser, faire des hypothèses, examiner, planifier et évaluer les variantes possibles. Si vous avez envie de débuter, King Chess est la boutique spécialisée du jeu d’échecs. Entre une meilleure gestion de son temps, une excellente créativité et une meilleure anticipation des coups, ce jeu améliorera vos compétences !

Comment apprendre le jeu d’échecs ?

Pour jouer aux échecs, il faut tout d’abord avoir les accessoires au complet, que vous pouvez retrouver chez King Chess. Ensuite, la première chose à faire est d’étudier le déplacement de chaque pièce et les règles de base du jeu. Aux échecs, chaque joueur dispose de 16 pièces avec 6 différents types dont le Roi, la Reine, le Fou, le Cavalier, la Tour et le Pion.

Un échiquier sera doté de 64 cases, avec une moitié claire et une moitié foncée. Les couleurs sont alternées. Au commencement de la partie, l’échiquier doit être mis en place de sorte que chaque joueur dispose d’un carré blanc en bas à droite. Pour le joueur blanc, la première rangée sera agencée comme suit, de gauche à droite : Tour, cavalier, fou, reine, roi, fou, cavalier, tour. La seconde rangée contient les 8 pions de la même couleur. Pour le joueur noir, l’ordre est exactement le même.

Le joueur avec les pièces blanches commence toujours en premier. Voici ce qu’il faut retenir lors du déplacement des pièces :

  • Les pièces ne peuvent pas se déplacer sur un carrée avec une pièce dessus ;
  • Elles ne peuvent pas se déplacer ou passer à travers leurs propres pièces ;
  • Elles peuvent se déplacer sur un carré de pièces de la partie adverse ;
  • Quand une pièce va capturer la pièce de l’adversaire, le tour est achevé.

Les qualités développées par le joueur d’échec

  • L’attention et la concentration

Il faut de la vigilance et de la concentration pour analyser toutes les positions au jeu et ce, avant chaque coup. Toute erreur peut être fatale au joueur. Il doit penser à ses actions ainsi qu’à celles de ses adversaires et penser aux conséquences. L’objectif est de coordonner le mouvement de vos pièces sur l’échiquier de 64 cases afin de mater le roi adverse.

  • L’évaluation mentale de ses coups

Il faut visualiser dans sa tête le mouvement des pièces à travers les lignes verticales, horizontales. Le joueur pourra facilement anticiper les mouvements et structurer son espace de jeu afin d’avoir une meilleure concentration.

  • L’intelligence

L’intelligence est certes une qualité innée mais vous pouvez aussi la développer. Selon des études, pour devenir bon aux échecs, il faut 10% de talent et les 90% restants doivent résulter d’un travail de dur labeur.

  • La créativité

Le joueur ne cesse de développer sa pratique des échecs. Il est toujours à la conquête de multiples variantes et d’amélioration dans son jeu. De ce fait, l’imagination est aussi importante car elle consiste à anticiper les idées tout en tenant compte des manœuvres de l’adversaire.

  • La mémoire

Comme le jeu d’échecs est un jeu qui peut durer longtemps, il va développer la mémoire du joueur au cours de la partie.

  • L’esprit de décision

Le jeu d’échecs apprend à l’élève l’importance de réfléchir avant de prendre une décision. Il est aussi important de jouer les coups rapidement tout en veillant à prendre en compte les multiples variantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *