Comment payer moins d’impôts sur le revenu

Payer l’impôt n’a jamais été une partie de plaisir pour tout le monde. Cette somme prélevée obligatoirement par les collectivités territoriales et également par l’État n’a jamais fait du bien pour autrui. Si elle doit être payée, au moins vous pouvez payer moins d’impôts à partir de ces quelques conseils.

Jouer le quotient familial

Les revenus que chaque personne déclare sont partitionnés selon le nombre de parts fiscales, c’est-à-dire qu’une personne à charge est égale à une part fiscale. Pour cela, votre déduction d’impôt varie en fonction des personnes qui sont à votre charge.

Dans le cas où un enfant ne fait pas partie du projet, il existe 3 solutions afin de diminuer vos impôts. Tout d’abord, vous pouvez payer moins d’impôts si vous avez la garde totale ou exclusive de votre tout petit durant 5 ans minimum.

Ensuite, cette réduction peut être valide pour tous ceux qui sont invalides au moins de 40 %. Enfin, dans la mesure où vous vous êtes à la charge d’une personne handicapée vous bénéficiez d’une réduction d’impôt.

Pour cette dernière solution, si votre enfant handicapé, votre contribution sera une demi-part fiscale supplémentaire.
Il faut savoir que si un des enfants à votre charge s’est marié, il est possible de le rattacher à votre foyer fiscal avec son conjoint. De ce fait, l’un d’eux doit avoir moins de 21 ans.

Réduire l’impôt à partir de l’assurance-vie ou des contrats de prévoyance

Se souscrire à un contrat d’assurance-vie ou un contrat de prévoyance peut vous procurer de l’avantage sur l’impôt. Cela peut réduire l’impôt jusqu’à une somme quelconque considérable. Toutefois, il faut noter que la somme ne peut pas excéder le seuil de 1 525 euros.

Par contre, cette somme peut augmenter d’une centaine d’euros pour chaque enfant à votre charge. Grâce à votre assurance-vie, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt. Tout d’abord, tout ce que vous avez à faire c’est de maintenir votre première compagnie d’assurance-vie durant 8 ans sans retirer l’argent. Ensuite, il est nécessaire que vous déclariez les revenus de l’assurance-vie une fois qu’il dépasse la somme inscrite dans le contrat.

C’est le moyen si vous êtes seule, dans le cas contraire, pour un couple ayant une imposition commune, la somme doit atteindre environ 9 000 euros. Enfin, ces sommes dépassés, soit elles sont prélevées de 7,5 % soit vous les déclareriez au titre des revenus imposables.

Bref, l’impôt est un devoir que l’État lui-même impose à tout le monde. Ainsi, chaque personne doit payer son impôt envers l’État. Cependant, il est possible de le réduire jusqu’à un tel somme afin d’amortir son impact sur le budget familial. Que cela dépende de vos quotients familiaux ou de votre prévoyance sociale ou votre assurance-vie, cela ne dépendra que de vous.